Comment Survivre Au Chômage (Et S’En Sortir!)

Exercices Pratiques Productivité

Comment Survivre Au Chômage (Et S’En Sortir!)

Comment Survivre Au Chômage (Et S’En Sortir!)

« Le problème avec le chômage, c’est que tu es au boulot dès la minute où tu te réveilles ». Slappy White

J’ai 25 ans, ai obtenu brillamment mon Master en Psychologie clinique et de la santé à l’Université de Fribourg, ai cumulé différents emplois durant mes études (de téléphoniste à assistant de recherche, de veilleur à éducateur en passant par laveur de vitres et psychologue stagiaire) et alors que j’étais prêt à me lancer définitivement dans le marché de l’emploi…PAF ! Le destin a décidé de me faire passer par la case chômage.

Après avoir digéré le fait de donner raison (temporairement !) à mon père qui me répète inlassablement qu’il n’y a pas d’avenir dans la psychologie, je me suis tourné vers ma plus grande source de motivation : Michael Jordan.

Ce dernier disait : « les obstacles ne doivent pas te stopper. Si tu te retrouves face à un mur, n’abandonne pas. Trouve la façon de l’escalader, le traverser ou le contourner ».

Voici donc 2 façons d’escalader, de traverser ou de contourner une période de non-emploi (et les montagnes de paperasse qui vont avec).

Valorisation

Une grande partie de notre société se valorise au travers de l’emploi et les gens ayant une carrière brillante sont admirés. En arrivant au chômage, on perd une source importante de valorisation. Il est donc primordial de trouver de la valeur dans d’autres domaines de notre vie.

Vivez sainement !

Faire du sport, vous nourrir sainement et prendre soin de votre corps vous donnera un sentiment d’accomplissement, de fierté et boostera votre estime de vous-même. Pas besoin de soulever des montagnes : allez courir 20 minutes, préparez-vous un bon petit plat (même pour des pâtes, faites mijoter une bonne sauce, ayez l’impression de vous gâter). Une simple petite action suffit à vous rendre fier de vous!

Pour ma part je redouble d’effort à l’entraînement (je suis passionné de basketball depuis bientôt 20 ans) et me force à manger des plats équilibrés autant que je peux (même si je suis passionné de pizza depuis toujours).

Engagez-vous !

Lorsqu’on se voit contraint de bénéficier d’une aide de la société, il est possible que l’on se sente redevable envers cette dernière. Alors pourquoi ne pas aider son prochain à notre tour ? Occupez-vous de vos proches, engagez-vous dans des œuvres de bénévolat, mettez votre temps à disposition des autres et profitez de réaliser vos projets personnels. Une étude a montré que faire du bénévolat augmentait le sentiment de bonheur, la satisfaction de notre vie, l’estime de soi, le sentiment d’avoir un contrôle sur sa vie, la santé physique et réduisait les risques de dépression.

Ces temps, je profite de mes instants de libre pour rendre visite à mes grands-parents, revoir des amis que je n’avais pas le temps de voir auparavant et m’occuper de ce site de coaching en ligne.

Apprenez !

Vous ne pouvez pas travailler pour le moment, mais il est toujours temps pour se former. Si le chômage vous offre des possibilités de formation, sautez sur l’occasion ! Profitez de lire des livres, inscrivez-vous à des cours, suivez des conférences ! Cela vous valorisera, vous stimulera et vous aidera même à trouver un travail, que cela soit en améliorant vos compétences ou en rencontrant de nouvelles personnes.

De mon côté, je lis des articles sur Internet tous les jours, des livres de psychologie, de développement personnel et de psychothérapie et songe à m’inscrire à un cours de massage.

Action

Personne ne va venir sonner à votre porte pour vous proposer un emploi. Voici donc quelques idées pour y parvenir :

Activez votre réseau

C’est à présent un des moyens les plus efficaces pour trouver un emploi, car beaucoup d’offres d’emploi ne paraissent même pas et sont repourvues à l’interne. De plus, qui de mieux placé pour vous recommander auprès d’un employeur qu’un ami pour qui vous comptez ? Utilisez les réseaux sociaux pour demander de l’aide à vos connaissances, recontactez vos anciens employeurs, sollicitez des entretiens auprès de personnes travaillant dans votre domaine (LinkedIn est un outil formidable pour cela) et communiquez autour de vous que vous cherchez un emploi.

Variez vos sites de recherche

Inscrivez-vous sur plusieurs sites de recherche d’emploi, dans des agences d’interim, programmez des alertes mails pour vous signaler des nouvelles offres, faites des appels, envoyez des mails, envoyez des courriers postaux, enfin bref : variez vos méthodes de recherche afin de bénéficier d’une plus grande visibilité !

Ne perdez pas espoir

Le marché de l’emploi est ce qu’il est, faire appel au chômage peut arriver à un cadre d’entreprise comme à un ouvrier, il n’y a donc pas à avoir honte de votre situation.

Après 5 mois de recherches, j’ai été engagé à un poste de psychologue (alors que tout le monde me disait que cela serait impossible d’y accéder sans passer par des stages sous-payés), ai lancé mon site de coaching en ligne et suis en négociation avec une grande entreprise pour mon premier contrat de coach indépendant!

Battez-vous, mettez toutes les chances de votre côté, faites preuve d’imagination et de culot, le reste suivra !

« N’abandonne pas, souffre maintenant et vis le reste de ta vie comme un champion ». Muhammad Ali

Pour finir, voici une vidéo humoristique sur les chômeurs (un brin d’autodérision ne fait jamais de mal):

Et vous, comment avez-vous vécu votre période de non-emploi ? Comment y avez-vous fait face ?

Julien Borloz

Julien

Julien

1 comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.