fbpx

Quelle Est Ta Peur La Plus Profonde?

Un article sur comment identifier votre peur la plus profonde afin d’en dégager vos valeurs fondamentales et vous rapprocher du bonheur.

“Notre plus grande peur n’est pas d’être inadéquat. Notre plus grande peur est d’être puissant au-delà de toute mesure. C’est notre lumière et non notre obscurité qui nous effraye le plus. Nous nous posons demandons, qui suis-je pour être brillant, grandiose, talentueux, fabuleux? Mais en fait, qui êtes-vous pour ne pas oser l’être? Jouer petit ne sert pas le monde. Il n’y a rien d’éclairé à se faire tout petit de manière à ce que les autres ne se sentent pas insécures autour de vous. Nous sommes tous nés pour rayonner, comme les enfants le font. Elle ne se trouve pas seulement chez certains d’entre nous ; elle est en chacun de nous. Et en laissant briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. Au fur et à mesure que nous sommes libérés de notre peur, notre présence automatiquement libère les autres.”

Marianne Williamson (du livre A Return to Love: Reflections on the Principles of “A Course in Miracles” citation également utilisée par Nelson Mandela lors de son discours d’inauguration en 1994. J’ai intentionnellement enlevé les références religieuses de cette citation car le message n’est pas religieux en substance et que je ne suis pas croyant moi-même. Libre à chacun de l’interpréter comme il le souhaite par la suite.)

Identifiez votre peur la plus profonde pour progresser dans la vie!

J’ai regardé à nouveau le film « Coach Carter » il y a quelques jours et j’ai été touché par cette citation. Coach Carter demande sans cesse à un joueur talentueux mais au comportement ingérable « quelle est ta peur la plus profonde » ? La citation ci-dessus est la réponse que le joueur lui donne à la fin du film après avoir compris à quel livre cette question faisait référence.

Comme je le mentionne dans plusieurs articles (concernant vos relations ici et  ou vos objectifs de vie par ici et par là), une des clés du bonheur et du succès réside dans le fait de reconnaître ses valeurs personnelles et de travailler en leur direction. Rechercher votre peur la plus profonde vous aidera à dégager les valeurs implicites qui se cachent derrière cette peur et qui la provoquent. Pour les découvrir, je vous propose l’exercice du « scénario catastrophe » (déjà expliqué dans cet article) qui consiste à choisir une situation qui vous effraie et à imaginer les conséquences négatives potentielles en se posant la question « et alors ?» jusqu’à ce que vous arriviez à la valeur sous-jacente.

La peur : un exemple personnel

J’ai débuté un partenariat avec une équipe de basketball féminine de Ligue Nationale A où je devrais me charger de leur préparation mentale. Ceci étant une aventure nouvelle pour elles comme pour moi, cela me procure évidemment des doutes, des incertitudes. Utilisons le « scénario catastrophe » pour éclaircir ses doutes:

« Je crains de ne pas obtenir de résultats »  et alors ? « cela voudra dire que je n’aurai pas aidé cette équipe » et alors ? « je risque de ne pas être considéré comme quelqu’un de professionnel et d’efficace » et alors ? « les coaches risquent d’être déçus de moi » et alors ? « je n’aime pas décevoir les personnes auprès desquelles je m’engage ».

Nous y voilà! Après seulement 4 « et alors ?», nous sommes passés d’une peur improductive à la mise en évidence d’une valeur personnelle fondamentale qui est de « ne pas vouloir décevoir les personnes auprès desquelles je m’engage ». Dès lors, je vois que ma vraie peur n’est pas de ne pas obtenir de résultats, mais plutôt de décevoir les gens avec qui je travaille, m’indiquant ce à quoi je dois faire attention et ce qui est primordial pour moi dans cette nouvelle expérience.

Soyez fier de vos accomplissements!

Marianne Williamson déclare que notre plus grande peur est d’être puissant en-dehors de toute mesure. Elle incite toute personne à rayonner de son talent, de ses accomplissements, affirmant que la modestie à tout prix empêche ceux qui nous entourent de s’inspirer de nos victoires, nos réussites et de profiter de notre « rayonnement positif ». Elle soulève ici un point crucial, car elle fait la différence entre le fait d’être fier de ses réussites et d’être prétentieux. La prétention correspond à vouloir absolument montrer sa supériorité à l’autre. La fierté quant à elle, revient à montrer et assumer ses victoires (comme ses défaites), sans chercher à imposer sa supériorité, dans le respect de l’autre et dans le but d’inspirer d’autres personnes et de les encourager à suivre nos traces.

Rayonnez !

Parlez de vos projets, des choses que vous avez réussies, des celles que vous avez ratées et des leçons que vous en avez tirées. Soyez fier (et non orgueilleux) des épreuves que vous avez surmontées jusqu’à présent et partagez-les car vous ne savez jamais qui vous écoute, et peut-être qu’un jour vous verrez quelqu’un venir vers vous et vous offrir un des plus beaux cadeaux qu’il soit en vous disant : « vous avez changé ma vie ».

Merci à vous!

Arrivé au 30ème article de ce blog, je souhaitais vous remercier car vous avez été 7529 à consulter mon site depuis sa fondation en mars 2016! Voici mon petit succès, j’espère qu’il vous motivera à aller au bout de vos projets.

Julien Borloz | Psychologue FSP | Hypnose | Coaching
Avenue Virgile-Rossel 10, 1012 Lausanne
079 743 85 40

Julien Borloz

Julien Borloz

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien Borloz | Psychologue FSP | Hypnose | Coaching ; Avenue Virgile-Rossel 10, 1012 Lausanne 079 743 85 40