fbpx

Comment Résoudre L’Insatisfaction Amoureuse

Développement Personnel Exercices Pratiques Psychologie Relations

Comment Résoudre L’Insatisfaction Amoureuse

Cet article vous donne des conseils pratiques afin d’en finir avec l’insatisfaction amoureuse. Découvrez-les sans tarder!

« Chaque fois que je rencontre un mec qui me plaît, tout se passe bien au début, il est beau, sympa, drôle et on passe des bons moments. Mais très vite je finis par me lasser. Je sais pas ce qu’il faut que je fasse…Tu voudrais pas faire un article là-dessus » ?

Ceci est le résumé d’une récente discussion que j’ai eue avec une amie sur l’éternelle insatisfaction amoureuse qu’elle ressent dans ses relations. Sa demande m’a particulièrement frappée parce que ce constat semble être partagé par bon nombre de mes connaissances. Mais alors, serions-nous réellement des éternels insatisfaits ?

Je vais vous présenter dans cet article des pistes de solutions et des exercices pour remédier à ce sentiment désagréable qui vous empêche de vous engager dans des relations de qualité.

D’où vient cette éternelle insatisfaction amoureuse ?

Une question qui revient régulièrement dans les débats ces derniers temps : l’offre serait-elle trop grande ? Nous profitons davantage de nos loisirs que ne le faisaient nos grands-parents, ce qui nous permet de rencontrer un nombre considérable de personnes. De plus, la multiplication des applications et des sites de rencontres (Tinder, Happn, Once et j’en passe) ainsi que les différents moyens de communication instantanée offrent un catalogue infini de rencontres potentielles. Une personne peut ainsi être en plein rendez-vous galant tout en chattant avec 3 autres personnes en parallèle.

Cette pléthore de possibilités nous rendrait-elle trop sélectif ? En effet, la comparaison instantanée d’une personne avec tous ses concurrent(e)s a le défaut de faire ressortir chez elle ce qui manquerait à notre « checklist » du partenaire idéal.

Eh oui… dans le fond, cette insatisfaction amoureuse est un « problème de riche ». C’est parce que nous avons beaucoup de choix dans les partenaires potentiels, les études, les opportunités professionnelles, les voyages etc. que conjuguer intérêts personnels et vie de couple semble de plus en plus difficile. Serait-ce le revers de la médaille ?

Cependant, argumenter des heures sur le « pourquoi du comment » de votre insatisfaction amoureuse ne vous apportera pas grand chose à part devenir expert de votre problème. Nous allons donc utiliser un point de vue centré sur la solution (une technique que j’utilise dans mes sessions de coaching) afin de s’intéresser directement à des pistes de résolution de ce dilemme !

Apprenez à vous connaître avant de vouloir connaître quelqu’un d’autre.

Et si l’insatisfaction et la lassitude dans vos relations amoureuses provenaient du fait que vous ne savez pas ce que vous souhaitez réellement? Je vous propose donc un exercice : prenez du papier et un stylo et commencez à écrire une liste exhaustive de toutes les qualités (physiques, mentales, morales, financières, émotionnelles etc.) que vous recherchez chez votre partenaire.

Une fois cette liste terminée, prenez une autre feuille et inscrivez-y quelles sont vos valeurs. Qu’est-ce qui est réellement important dans votre vie et qui vous pousse à avancer ? Dans quel but allez-vous travailler tous les jours ? Pourquoi entretenez-vous des relations sociales ? Pourquoi souhaitez-vous (ou non) une relation amoureuse ? Prenez votre temps pour décrire précisément ces valeurs et pourquoi elles sont importantes pour vous.

Pour finir, observez les qualités inscrites sur votre première liste et remarquez lesquelles vont réellement dans le sens des valeurs inscrites sur votre deuxième. Vous constaterez probablement que bon nombre d’entre elles sont superflues et ceci vous aidera à connaître quelles sont réellement les qualités et valeurs primordiales que vous cherchez chez un partenaire. Voyez ce dernier en termes de ce qu’il vous apporte et non de ce qu’il est. Une personne peut être belle, drôle et intelligente, mais cela ne suffira pas si ce dont vous avez réellement besoin est d’une personne à l’écoute et rassurante. Selon la sagesse populaire, cela reviendrait à « donner du pain à qui meurt de soif ».

Quand notre cerveau nous joue des tours

L’amie m’ayant proposé d’écrire cet article me disait que maintenant qu’elle avait fait l’expérience de ce sentiment de lassitude à plusieurs reprises, elle en « guettait » en quelques sortes les premiers signes à chaque nouveau début de relation, ce qui la faisait se lasser d’autant plus vite.

Ceci n’a rien de surprenant. Avez-vous déjà ressenti de la difficulté à respirer (après un effort, en période d’allergies ou en étant bloqué dans un lieu clos par exemple) ? Dans cette situation, le fait de se focaliser sur votre difficulté à respirer va provoquer un cercle vicieux qui augmentera votre rythme respiratoire, cardiaque, ainsi que votre sensation d’étouffement… débouchant dans les cas extrêmes sur une attaque de panique.

Et bien nous retrouvons en quelques sortes un schéma similaire avec la sensation de lassitude et d’insatisfaction dans nos relations amoureuses. Si l’on s’attend d’emblée à ne pas être satisfait, nous allons guetter la moindre imperfection et nous focaliser sur tous les petits détails qui confirmeront notre hypothèse de départ, en passant à côté des détails qui pourraient nous plaire. Nous sommes en réalité victimes du « biais de confirmation » qui pousse notre cerveau à privilégier les informations qui confirment notre hypothèse de base, au lieu de chercher les éléments qui pourraient l’infirmer.

Le cercle vicieux s’installe et donne un dialogue interne ressemblant à :

  1. Hypothèse de base : « je me lasse toujours très vite ».
  2. Pensée : « je me suis un peu moins amusé que d’habitude lors de notre dernier rendez-vous ».
  3. Confirmation de l’hypothèse : « c’est bien la preuve que je me lasse déjà ».
  4. Effet : « cela ne sert à rien de continuer ».

Relations amoureuses et prophéties auto-réalisatrices

De la même façon qu’il est possible d’augmenter la performance d’étudiants par le simple fait de faire croire à leurs enseignants qu’ils ont un potentiel supérieur aux autres (alors qu’ils sont totalement dans la norme), nos hypothèses et attentes créent des prophéties auto-réalisatrices (processus également connu sous le nom « d’effet Pygmalion »). Ces dernières sabotent donc nos relations à partir de pensées ou de croyances qui n’ont en réalité aucune confirmation dans la vie réelle. Alors, comment faire pour déjouer ces prophéties ? (Tadaaaaaaaa…suspens !)

Je vous propose donc pour finir un exercice afin de contrer ce biais de confirmation. Avant chaque rendez-vous, inscrivez sur une feuille vos deux hypothèses. La première sera par exemple « je vais me lasser rapidement et je ne trouve jamais quelqu’un qui me satisfait. » alors que la deuxième sera « je vais passer un bon moment et cette personne a toutes les chances de me convenir ». Profitez pleinement de votre rencontre et une fois rentré chez vous, confrontez chacune de vos hypothèses en classant de chaque côté les éléments confirmant l’une ou l’autre:

  • Hypothèse 1 : « il y a eu un petit blanc dans la discussion et je ne savais plus quoi lui raconter. Nous ne devons vraiment pas avoir grand chose en commun. » ou encore « il a voulu partager l’addition, il doit être proche de ses sous ».
  • Hypothèse 2 : « en fait il n’y a eu que ce petit moment de malaise et on a bien ri durant les 3 heures restantes. De plus, j’ai remarqué qu’il aimait le sport comme moi »… ainsi que « il est étudiant comme moi et ne doit donc pas avoir beaucoup d’argent. De plus, il m’a proposé de m’aider pour mon prochain dossier à rendre ».

Pour conclure

En éclaircissant vos théories implicites ou inconscientes et en les confrontant à d’autres théories contradictoires, vous remarquerez probablement les biais présents dans vos jugements et vous obtiendrez une image plus complète et précise de votre partenaire et de votre relation. Au travail les (futurs) amoureux !

Je vous laisse essayer ces exercices et me raconter ce qu’ils vous ont apporté dans les commentaires ! Réservez une session de coaching via Skype si vous souhaitez travailler sur des problèmes similaires et rejoignez ma page Facebook ou ma newsletter pour obtenir directement des nouvelles de BetterMe.ch !

Pour plus d’articles sur les relations, lisez:

“La règle d’or pour une relation heureuse”

“Comment guérir une blessure émotionnelle en 3 étapes”

“Comment retrouver la confiance dans vos relations”

Julien Borloz | Psychologue FSP | Hypnose | Coaching
Avenue Virgile-Rossel 10, 1012 Lausanne
079 743 85 40

Julien Borloz

Julien Borloz

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien Borloz | Psychologue FSP | Hypnose | Coaching ; Avenue Virgile-Rossel 10, 1012 Lausanne 079 743 85 40