Gérer L’Adversité Avec Le Baromètre Du Bonheur

Gérer L’Adversité Avec Le Baromètre Du Bonheur

Parfois, des événements imprévus (blessure, maladie, licenciement, rupture) surviennent et changent tous nos plans en une fraction de seconde. Evidemment, ces moments de grand chamboulement nous déstabilisent et, une fois retombés sur nos pattes, deux options se présentent à nous : la première est de rester focalisé sur le passé en réfléchissant à ce que l’on aurait dû faire autrement, ce que l’on aurait pu éviter, ce que la vie aurait pu être sans cet événement inattendu. Avoir une attitude focalisée sur des événements sur lesquels nous n’avons aucun contrôle, n’amène qu’à des réactions négatives, de la tristesse, des regrets ainsi qu’à la rumination de pensées négatives. La deuxième option qui se présente à nous est celle de regarder vers l’avant et de nous concentrer sur les aspects de notre vie sur lesquels nous avons le contrôle, et donc, une capacité d’influence. C’est exactement sur cette attitude que nous allons nous concentrer aujourd’hui !

« Plus facile à dire qu’à faire » me direz-vous ! C’est pourquoi je vous propose d’essayer aujourd’hui l’exercice du « baromètre du bonheur » qui vous donnera l’opportunité d’évaluer votre niveau de satisfaction dans les différents domaines importants de votre vie. Cet exercice vous permettra ainsi de vous refocaliser sur ce qui va bien dans votre vie au lieu de rester bloqué sur un aspect négatif.

Le baromètre du bonheur

  1. Prenez une feuille de papier et inscrivez-y les domaines qui comptent le plus dans votre vie. Vous devriez en avoir entre 4 et 6 environ. Par exemple : votre partenaire, votre famille, vos amis, votre emploi et vos loisirs.
  2. Pour chacun des domaines sélectionnés, évaluez votre niveau de satisfaction le concernant. Vous pouvez utiliser des pourcentages, des notes de 1 à 10, un code couleur, comme vous le souhaitez. L’important étant d’avoir une approximation de votre niveau de satisfaction.
  3. En dessous de ce domaine, faites un bilan des points positifs et négatifs qu’il comporte. Par exemple : je m’entends très bien avec les membres de ma famille mais je ne les vois pas assez régulièrement et ne fais pas assez d’activité avec eux.
  4. Pour chaque point positif, déterminez les actions que vous devez continuer à effectuer pour qu’il le reste. Cela mettra en évidence toutes les actions positives que vous effectuez déjà et qui fonctionnent. Par exemple : je ne me dispute que rarement avec ma copine car nous prenons le temps d’aborder les sujets qui sont importants pour nous et qui nous questionnent. Pour chaque point négatif, inscrivez les actions à entreprendre afin d’améliorer la situation. Si on reprend l’exemple de la famille au point 3, les actions à effectuer pourraient être de dégager à l’avance des plages horaires pour voir les membres de ma famille et leur proposer des activités spécifiques plutôt que de simplement les voir autour d’un repas.

Pourquoi effectuer cet exercice ?

Comme énoncé dans l’introduction, vous concentrer sur le passé ne risque que d’amener des pensées négatives, des regrets et de la rumination. Lorsqu’un événement négatif vient perturber notre routine, il est facile de rester focalisé dessus et de ne plus voir que du négatif dans notre quotidien. En créant votre baromètre du bonheur, vous décentrez votre vision de l’événement négatif pour avoir une vue d’ensemble de votre vie et considérer tous ses aspects positifs. En prenant l’exemple d’un licenciement, il serait facile de virer dans la déprime en se disant que l’on ne vaut rien, que l’on est rejeté ou encore incapable. En visualisant les autres domaines de votre vie, vous verrez que malgré la mauvaise évaluation du domaine « emploi », vous évaluez très positivement la relation avec votre partenaire, vos amis et êtes totalement satisfait d’avoir débuté des cours de salsa ou d’aller faire un jogging deux fois par semaine.

En dégageant le positif de votre vie, vous remarquerez vos compétences et ressources déjà mises en action et pourrez relativiser les événements négatifs dans certains domaines de votre vie. Vous avez perdu votre job ? Profitez de votre temps libre pour voir davantage vos amis. Vous ne pouvez plus pratiquer de sport ? Sortez un bouquin de votre bibliothèque et apprenez de nouvelles choses ! Ceci vous permettra de compenser votre tristesse et frustration en investissant encore davantage votre énergie dans les domaines qui fonctionnent, en attendant de mettre en œuvre les actions visant à améliorer l’évaluation du domaine problématique.

Rejoignez ma newsletter ou ma page Facebook afin de recevoir plus d’articles et d’avantages sur mes prochains ebooks ou contactez-moi directement pour réserver une session de coaching!

Julien Borloz

Julien

Julien

2 comments

  1. Au final je crois que notre bonheur dépend pas mal du point de vue que l’on a de la situation: savoir remarquer les aspects positifs et éviter de donner plus d’importance que nécessaire aux négatifs. Mais pourquoi est-il si facile de se plaindre et si compliqué de s’émerveiller? 🙂

  2. Exactement. Mais ce n’est qu’une question d’habitude et, avec de l’entraînement, il te sera aussi de plus en plus facile de t’émerveiller!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.