fbpx

Tour de contrôle, vous me recevez?

Développement Personnel Exercices Pratiques Psychologie Stress

Tour de contrôle, vous me recevez?

Vous avez un besoin exacerbé de contrôle et avez de la peine à lâcher prise? Cet article est fait pour vous!

Il est assez rare de citer des rappeurs dans un article parlant de bien-être et de gestion émotionnelle (oui leur attrait particulier pour les armes et les substances psychotropes y est probablement pour quelque chose) mais je suis tombé récemment sur une interview du rappeur Future dans l’émission « Clique » où ce dernier nous donne une magnifique leçon de gestion de problèmes et des émotions.

L’interview de Mouloud

Voici l’extrait qui a attiré mon attention :

Mouloud : « Je crois que tu as un truc sur le feu que tu vas sortir cette année. Et personne ne parle de toi et de ta putain de musique. Comment tu l’expliques ? Comment tu gères ça ? »

Future : « Je ne le gère pas. Comme je l’ai dit, je gère ce que je supporte, ce que je contrôle, ce que je peux changer. S’il y a un truc que je ne peux pas contrôler, je ne le gère pas. Je ne gère pas les réseaux sociaux, je ne peux pas contrôler ce qui se passe sur Internet, les réactions des gens sur mes propos, je ne peux pas contrôler les sites où ils postent des trucs. Si je ne peux pas le contrôler, je ne m’en occupe pas. Je ne gère pas les problèmes que je ne peux pas contrôler. »

Je trouve la réponse de Future très intéressante car elle souligne le fait qu’on ne devrait pas se soucier des choses sur lesquelles nous n’avons pas d’influence. Cela paraît être une évidence, cependant l’apologie du contrôle dans notre société actuelle nous joue de bien mauvais tours…

L’anxiété et le contrôle

Evidemment que le contrôle est important dans notre vie car il nous permet de pouvoir vivre en société (même si vous en mourez d’envie, débarquer nu en salle de conférence le mardi matin risquerait de vous attirer quelques problèmes…). Cependant, un excès de contrôle, ou une volonté d’avoir la main sur des choses qui nous échappent est source de nombreux problèmes…

Barlow définit l’anxiété comme une « humeur orientée vers le futur, caractérisée par l’impression que l’on ne peut pas prédire ou contrôler les événements à venir. ».

Que cela concerne votre rendez-vous avec cette jolie brune rencontrée il y a une semaine, votre examen oral de fin de semestre ou encore l’entretien d’embauche pour votre job de rêve, le fait de ne pas savoir ce qui nous attend et de ne pas avoir le contrôle sur les événements nous angoisse. Mais heureusement ! Car une vie sans surprise nous éviterait certes des sueurs froides, mais serait d’un ennui mortel…

Contrôle et troubles du comportement alimentaire

La notion de contrôle est également omniprésente dans les problématiques alimentaires comme l’anorexie, la boulimie ou simplement dans les régimes. Rappelez-vous votre dernière tentative : après une semaine de salades et de soupes, le souvenir de cette plaque de chocolat enfouie au fond de votre armoire était devenu une obsession et vous avez fini par l’engloutir devant votre série préférée, laissant place à la culpabilité le lendemain matin. C’est normal ! Keys et collègues ont soumis un groupe d’hommes pendant 6 mois à un régime drastique représentant la moitié de la nourriture qu’ils consommaient d’habitude. Ils se rendirent compte au cours de l’étude que les sujets devenaient obsédés par la nourriture, ne parlaient plus que de ça, collectionnaient des recettes de cuisine etc. En résumé : se restreindre de manière violente nous mène à un état obsessionnel, entraînant des pertes de contrôle et de la culpabilité.

Quelques conseils pour apprendre à lâcher prise :

  • Prenez un bloc-notes et partagez la feuille en deux colonnes. Inscrivez dans la colonne de gauche les stresseurs sur lesquels vous n’avez aucun pouvoir (le prix du baril de pétrole au Koweït, le résultat de votre équipe de football préférée, les bouchons à l’heure de pointe) et dans la colonne de droite les stresseurs sur lesquels vous pouvez agir.

Ne vous préoccupez plus des stresseurs présents sur la colonne de gauche et attaquez-vous progressivement aux stresseurs présents dans la colonne de droite.

Pour rendre l’exercice plus simple, classez les stresseurs/problèmes à résoudre dans un ordre croissant de difficulté. La satisfaction de pouvoir rapidement tracer des tâches de votre liste vous donnera du courage pour vous attaquer aux problèmes plus imposants !

  • Comme le dit l’adage populaire : « Ne sois pas trop dur avec toi-même, les autres s’en chargeront ».

Oui vous voulez perdre quelques kilos, mais ne passez pas à côté du plaisir d’une boule de glace lors de votre balade du dimanche. Bien sûr qu’il vous reste encore du travail avant la fin de la semaine, mais accordez-vous de partir à l’heure aujourd’hui pour profiter d’une soirée avec vos proches.

Soyez ferme avec les objectifs que vous vous fixez, mais doux avec vous-même. N’oubliez-pas qu’une personne « parfaite » se privant de tout plaisir sera toujours plus triste qu’une personne avec des « défauts » mais qui se sera accordé des petits rayons de soleil durant sa journée ! Lose control!

Quel petit plaisir vous êtes-vous accordé aujourd’hui ?

De la peine à lâcher prise? L’hypnose peut-être un excellent moyen de lâcher votre besoin de contrôle! Apprenez-en plus ici!

Julien Borloz

Julien Borloz

Julien Borloz

2 comments

  1. Merci pour cet article Julien!
    J’aime beaucoup ton idée d’être doux avec soi-même et de ne pas chercher à être trop “parfait”. Gommer la vie de toutes ses surprises et toutes ses richesses peut être tentant lorsqu’on a besoin de contrôler son environnement, par exemple lors d’une période de grand changement et de nouveauté à laquelle on doit apprendre à s’adapter. Mais si ça dure, cela nous rend finalement bien plus malheureux qu’on ne le croit: il vaut mieux rester flexible et attentif à ses besoins plutôt que rigide et stricte! Merci 🙂

    1. Oui, surtout lorsqu’on voit à quel point le contrôle peut être source (ou symptôme) de différents troubles psychiatriques (TOC, troubles alimentaires, troubles anxieux…).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien Borloz | Psychologue FSP | Hypnose | Coaching ; Avenue Virgile-Rossel 10, 1012 Lausanne 079 743 85 40