fbpx

Comprendre et prévenir la violence conjugale

Confiance en soi Estime de soi Psychologie Relations

Comprendre et prévenir la violence conjugale

La promotion de la santé est mon cheval de bataille et alors que vous êtes à présent habitués à lire des articles portant sur la gestion du stress (voir ici ou ), le changement de vos habitudes ou le développement personnel, j’avais envie d’aborder un sujet plus grave aujourd’hui en parlant de la violence conjugale.

La réalité de la violence domestique

Les statistiques concernant la violence domestique en Suisse pour 2015 révèlent 17’297 infractions, les plus fréquentes étant les voies de fait (5’181), les menaces (4’197), les injures (2’835) et les lésions corporelles simples (1’952). Mais peu importe les chiffres, c’est de toute façon trop.

Lorsqu’on évoque la violence conjugale, nous imaginons un mari alcoolique frappant sa femme. La réalité est malheureusement bien plus complexe et la violence peut également s’exprimer sous forme psychologique, de manière bien plus insidieuse mais tout autant dévastatrice. Les hématomes sont visibles de tous, mais les blessures émotionnelles et psychologiques ne se remarquent souvent que trop tard. Je vous propose de visionner ce court-métrage qui illustre à merveille cette problématique :

De plus, la violence conjugale n’atteint pas seulement la victime directe (en majeure partie les femmes, mais n’oublions pas qu’une partie de la gente masculine est également concernée par cette problématique, d’autant plus tabou de part le stéréotype de l’homme vu comme devant être fort) mais elle touche également les enfants.

Les conséquences de la violence conjugale

Les conséquences pour les victimes directes sont:

  • Des blessures, fractures, douleurs chroniques, déficits neurologiques et maux de tête.
  • Santé mentale : trauma, dépression, tentatives de suicide, stress post-traumatique.
  • Symptômes physiques : difficultés d’endormissement, tremblements, nausées, difficultés à respirer.
  • La mort.

Alors que les répercussions sur les enfants entraînent davantage de :

  • Troubles intériorisés et extériorisés ainsi qu’une faible estime d’eux-mêmes.
  • Symptômes de stress post-traumatique.
  • Retards cognitifs dans les habiletés langagières, problèmes de mémoire.
  • Risques de le pousser à reproduire à l’âge adulte les comportements dont il a été témoin durant sa jeunesse.
  • Abus de substances.
  • Dépression, anxiété, troubles des conduites.

Le témoignage de Leslie Morgan Steiner

Leslie Morgan Steiner, auteur, bloggeuse, businesswoman américaine et ancienne victime de violence conjugale nous explique dans ce TED Talk pourquoi les victimes ne quittent pas leur agresseur.

4 étapes qui mènent à la violence

Elle met à jour les 4 étapes qui mènent à l’agression :

  1. L’agresseur charme et gagne la confiance de sa victime en la mettant sur un piédestal. « Jamais cet homme ne me ferait de mal ».
  2. Il isole sa victime afin de la couper de ses amis, sa famille et d’incarner le seul lien, ami, parent de cette dernière.
  3. L’agresseur introduit ensuite la menace de la violence. Cela se fait par des menaces verbales ou physiques, comme l’introduction d’une arme à la maison par exemple.
  4. Pour finir, l’agresseur passe à l’acte, entraînant toutes les conséquences citées auparavant.

Elle explique finalement qu’il est très dangereux de quitter un agresseur car plus de 70% des meurtres et harcèlements de violence conjugale arrivent après la rupture.

Cependant, il n’y a qu’une seule manière de rompre le cercle vicieux de la violence conjugale : IL FAUT EN PARLER. Peu importe à qui, un ami, un parent, un collègue de travail, votre médecin, un service d’appels anonymes pour les victimes, la police, etc. mais la seule façon d’en venir à bout est de briser le silence.

Adresses utiles de contact:

N’hésitez pas à partager cet article car l’information est la meilleure arme pour lutter contre ce problème.

Vous souhaitez retrouver de la confiance dans vos relations? Lisez cet article!

Julien Borloz | Psychologue FSP | Hypnose | Coaching
Avenue Virgile-Rossel 10, 1012 Lausanne
079 743 85 40

Julien Borloz

Julien Borloz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Julien Borloz | Psychologue FSP | Hypnose | Coaching ; Avenue Virgile-Rossel 10, 1012 Lausanne 079 743 85 40